Hockey

Vingt-troisième match de la saison régulière : Après un match aux forces égales, les Canadiens de Montréal laissent filer une victoire à leur portée.

Avec une défaite de 3-2 en prolongation, on ne peut qu’être déçu de prime abord de la performance des Habs. Mais cette défaite a aussi montré que les problèmes en défense peuvent être résolus avec le temps nécessaire. 

Bien sûr que cette défaite sera peut-être coûteuse en fin de saison, si on pense aux séries éliminatoires. Ce n’est pas mon cas car je préfère voir le Canadien investir dans une reconstruction plutôt que d’en arracher chaque année pour espérer entrer dans le dernier tableau de la saison. Ce soir, les forces n’étaient pas surpassées pour les deux équipes et regardons comment la Sainte-Flanelle s’en est tirée : 

Le trio Tatar-Danault-Gallagher : Cette fois-ci c’est cette première ligne qui a fait le gros du travail. Un but pour Brendan (qui aurait pu en avoir 2 s’il n’avait pas joué au soccer avec la rondelle), deux aides par Phillip Et une pour Tomas ainsi que de l’engagement pour les trois compères. Du bon travail. B+.

Le trio Drouin-Domi-Shaw : Un but pour Andrew, Max qui tarit sa séquence de points mais qui n’a pas démérité et Jonathan qui a paru moins perdu que lors du match précédent. De la belle job pour eux aussi. B+.

Le trio Peca-Kotkaniemi-Lehkonen : En dehors de la technicité de Jesperi, rien de flamboyant à signaler pour ce trio. C.

Le trio Deslauriers-Chaput-Agostino : Même s’ils n’ont pas noirci la feuille de pointage, ils ont été vus par tous les joueurs des Sabres de Buffalo. Toujours là pour essayer d’avancer, au moins les oreillers n’étaient pas de sortie. B.

La défense : Pour une fois je vais défendre Jeff Petry qui a sauvé plusieurs fois son gardien sans quoi le pointage aurait été bien different. David Schlemko qui obtient une aide et marque son premier point de la saison, franchement, j’ai du mal à croire qu’il ait servi à quelque chose mais c’est ainsi. Pour le reste des défenseurs, rien de marquant mais au moins le travail a été fait. Notons tout de même que l’ajout de Brett Kulak a été intéressant et concluant. Un joueur engagé que j’aimerais revoir dans l’alignement plus souvent. B-.

Antti Niemi : Un partage des matchs sont une constante relativement respectée à Montréal et dans le cas de deux parties en 24h particulièrement. C’est donc notre portier auxiliaire qui est allé au combat. En dehors de quelques bons arrêts, son match était correct. Sans plus. C+.

La chimie entre les trios : Encore une fois, l’équilibre était de mise. Sans être révolutionnaire, tout cela a plutôt bien fonctionné. B.

Intérêt et ressenti du match : Une game sans relief réel qui a vu la victoire des Sabres de Buffalo construite pratiquement que sur le talent de Jeff Skinner. Sans être totalement ennuyeuse, cette joute n’a pas cassé des briques et ne marquera probablement pas l’Histoire de la Ligue Nationale. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.