Hockey

Treizième match de la saison régulière : Les Canadiens de Montréal ont fait des erreurs et le Lightning de Tampa Bay en a profité.

Après le gros match joué contre Washington, on aurait pu croire que le Tricolore pouvait affronter n’importe quelle formation s’ils faisaient preuve d’un esprit offensif sans limites. Mais c’était peut-être oublier que d’autres composantes entrent en jeu…

La Floride nous a fait mal. Même si on ne peut pas tout résumer en une seule phrase, celle-ci est particulièrement bien trouvée. En gros, nos adversaires ont profité de deux choses, les erreurs qui menaient aux pénalités et au manque de buts marqués. Mais entrons dans le détail de cette défaite :

Le trio Tatar-Danault-Gallagher : Ils ont essayé de marquer. Brendan a été une teigne devant le filet et Phillip et Tomas ont pris des lancers ou ont pris le temps de déranger. En vain. C.

Le trio Drouin-Domi-Hudon : Max a marqué le seul but de l’équipe dans la première minute du match. Quant à Jonathan il s’est fait un peu oublier. Charles a bien paru mais sans plus et sa pénalité n’a pas aidé. C+.

Le trio Lehkonen-Kotkaniemi-Armia : Les finlandais ont fait leur possible. Jesperi a montré qu’il en voulait, Joel aussi, mais Artturi est encore et toujours sur les talons. C.

Le trio Deslauriers-Peca-Shaw : La pénalité de Nicolas a renversé le match, Matthew et Andrew n’ont malheureusement pas fait de miracles… D.

La défense : Endormie à certains moments, appuyant l’attaque à d’autres. Mais globalement rien de tranchant pour la brigade défensive. C.

Carey Price : Notre gardien n’a pas fait le poids face au mur Andrei Vasilevskiy. Malgré de beaux arrêts, à partir du moment où tu en laisses passer et que tes coéquipiers n’augmentent pas le score, les mathématiques sont cruels. B.

La chimie entre les trios : Même si les trios tenaient la route globalement, ils n’ont pas brillé. Rien à ajouter. C.

Intérêt et ressenti du match : Une joute ennuyeuse en troisième période après des tentatives de marquer dans les deux précédentes. Mais quand on ne score pas et que l’indiscipline règne, le résultat est sans appel face à une puissance de la Ligue Nationale. Espérons que le voyage à New-York sera salutaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.