Hockey

Douzième match de la saison régulière : Les Canadiens de Montréal nous ont offert un feu d’artifice offensif hier soir. C’était malade!

Personne ne pariait sur un tel match. Absolument personne. Lors du match précédent, j’espérais un réveil des hommes de Claude Julien pour au moins résister aux derniers gagnants de la Coupe Stanley. Mais les Habs ont fait mieux en s’imposant avec la manière.

Tout allait contre le Tricolore sur le papier. Une équipe plus structurée, Alexander Ovechkin dont la réputation de buteur n’est plus à démontrer. Rien que ces quelques phrases aurait pu résumer la partie d’hier. Mais non! Au lieu de ça, la Sainte-Flanelle s’est montrée sous son meilleur jour et on se serait cru en train de vivre un match des séries éliminatoires! Voyons comment tout ce spectacle s’est déroulé :

Le trio Tatar-Danault-Gallagher : Brendan marque deux buts, deux aides pour Tomas et deux pour Phillip. Le premier trio a explosé hier. Il a fait sa part de travail en se montrant offensif mais aussi opportuniste. S.

Le trio Drouin-Domi-Hudon : Un but pour Max, une bonne game pour Charles qui devrait l’amener à être plus présent au fil de la saison. Seul Jonathan est encore un peu en retrait. En voulant trop en faire, il effectue des mouvements en extra qui mènent à des approximations. Dommage. B+.

Le trio Lehkonen-Kotkaniemi-Armia : La ligne 100% finlandaise a fait des étincelles! Deux buts pour Jesperi (dont un premier dès le début du match) et un but pour Joel qui finit de clouer le cercueil des Capitals de Washington. Une aide pour Artturi et une pour Joel également. Voir notre jeune recrue de 18 ans marquer deux fois et afficher un sourire fendu jusqu’aux oreilles, voilà qui fait plaisir et qui démontre que la fameuse attitude du Canadien n’est pas juste un concept fumeux. S.

Le trio Deslauriers-Peca-Shaw : Même s’ils ne se sont pas inscrits au pointage, ils ont bossé dur eux aussi pour tenter de neutraliser la fougue des Capitals. B.

La défense : Victor Mete et Mike Reilly ont chacun une aide dans ce match. Malgré les erreurs inévitables dans un match aussi prenant, tout le monde a travaillé dur pour parvenir à cette victoire. B+.

Carey Price : Alors c’est vrai que 4 buts ont été marqués dans le filet de notre gardien étoile, et 6 de l’autre côté. Mais encore une fois, ce sont les arrêts importants qui ont fait la différence. De plus, l’attitude imposante de Price ainsi que son langage corporel ont fait une part du boulot. La saison est vraiment meilleure pour lui cette année. A.

La chimie entre les trios : Personne n’a traîné les bottines.  Tous ont mis l’épaule à la roue pour gagner et surtout, même si leurs adversaires ont remonté de 3-1 à 3-3 puis pris les devants 4-3, personne n’a abandonné le combat. Le Centre Bell était chauffé à blanc et la victoire était au bout du chemin! A.

Intérêt et ressenti du match : Voilà quelques années maintenant que je m’intéresse au hockey. Je peux vous assurer que c’est le plus beau match que j’aie pu suivre et de loin! Tout était réuni pour un beau scénario et le gain pour les Canadiens de Montréal n’en est que plus beau. Jesperi Kotkaniemi a crevé l’écran et ses coéquipiers ont fait de leur mieux pour honorer un match irrésistible. Plus de 12h après je n’en reviens toujours pas. Et si c’était ça l’énergie retrouvée de notre équipe?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.