Hockey

Soixante-treizième match de la saison régulière : Avec cette victoire, Les Canadiens de Montréal reprennent leur chemin printanier.

Quand un club dans son ensemble avance dans la même direction, les matchs sont de meilleure qualité. J’ai l’impression d’enfoncer une porte ouverte en disant une phrase aussi évidente, mais c’est ce que l’on a vu hier soir.

Gagner contre les Flyers de Philadelphie était obligatoire. Ce sont nos poursuivants au classement et perdre signifiait probablement que la saison du golf commencerait bientôt. Les attaquants ont mis leurs bottes de travail, mais les défenseurs également. Carey Price les a gardées comme à son habitude. Voyons comment le match a tourné en notre faveur :

Note : Brassage de soupe des trios il y a eu.

Le trio Tatar-Danault-Gallagher : Qui d’autre que notre guerrier maison pour ouvrir le score? Ce but de Gallagher nous a rassurés et a dû montrer la voie aux joueurs. Il est à noter que c’est fréquent pour lui cette saison d’agir de la sorte. Les bons gestes de ses compagnons de trio ont fait du bien. Une aide pour Tomas et Phillip toujours aussi responsable. A.

Le trio Lehkonen-Domi-Shaw : Un but et une assistance pour Max, deux aides pour Andrew. Quant à Artturi, même s’il ne marque pas, on a pu voir son apport sur le travail défensif. Excellente soirée pour cette ligne. A.

Le trio Drouin-Kotkaniemi-Armia : Jonathan est encore blanchi. MAIS il a bien travaillé. Les haters vont s’amuser mais je considère qu’il a pris ses responsabilités hier. Fais-le à tous les matchs champion et tu seras adoré à Montréal. Jesperi et Joel ont tenté chacun leur chance sans réussir mais leur implication était visible. B+.

Le trio Byron-Thompson-Weal : Ti-Paul a eu quelques explosions de vitesse pendant que Nate obtient une aide. Jordan a été présent à quelques occasions. Ce n’était pas le top, mais ils ont bien bossé aussi. B.

La défense : Un but pour Captain Shea et une aide pour Christian. Globalement, tous les défenseurs se sont ointes en attaque pour tenter de faire mal à l’adversaire. Et c’est ce qui a fonctionné. Bonne partie pour tout le monde. A.

Carey Price : Notre gardien étoile a tenu le fort avec quelques bons arrêts et un calme olympien. Il s’est même permis un petit geste pour ennuyer un des attaquants des Flyers. Une bonne soirée pour lui aussi. A.

La chimie entre les trios : La soupe a bien chauffé. Les lignes ont tenu parce que les joueurs avaient faim de victoire. B.

L’arbitrage : On approche des séries et les arbitres se relâchent et laissent passer quelques gestes répréhensibles. Shea Weber qui casse son bâton sur le dos d’un de ses opposants, c’est pas génial. Et la seule pénalité est allée au Canadien et ça lui a coûté un but. C+.

Intérêt et ressenti du match : J’étais heureux de voir tous nos joueurs attaquer comme des sourds et pratiquer un jeu de transition beaucoup plus propre que lors du match précédent. Les bâtons ont parlé et les épées étaient sorties pour pourfendre les Flyers. Les forces en présence étaient relativement égales donc on va pas crier au génie pour autant mais c’est ce genre d’engagement que l’on veut voir de la part des hommes de Claude Julien. Dans trois semaines, on veut voir nos Glorieux en séries éliminatoires. Lâchez rien les boys!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.