Hockey

Premier match de la saison régulière : Malgré la défaite, un match digne d’un combat de gladiateurs.

Il est certain qu’on peut se lamenter de n’avoir obtenu qu’un point au lieu de deux hier soir. On pourrait se plaindre du manque de concrétisation dont a souffert le Tricolore. Personnellement, je préfère regarder le verre à moitié plein en regardant les joueurs et leur volonté de bien faire.

Aucun hockeyeur montréalais n’a traîné la patte hier soir. Les Maple Leafs de Toronto ont l’ambition de gagner la Coupe Stanley cette saison et personne ne peut les contredire pour l’instant. Perdre un match en prolongation a toujours sa part de loterie et il serait injuste de blâmer la Sainte-Flanelle après la performance qu’ils ont offert aux partisans hier. Voyons ensemble qui s’est illustré et comment :

Artturi Lehkonen et Andrew Shaw : Tous deux buteurs, ils ont pris leurs responsabilités pour ce premier match de la saison. Mention spéciale au second cité qui revenait au jeu après avoir manqué le camp d’entraînement. B+.

Max Domi : Même si je ne cautionne pas toujours son comportement, que je juge agressif pour rien à plusieurs occasions, ses aides sur les deux buts des Habs et son implication dans le jeu me force à tenir un certain respect pour lui. B+.

Jesperi Kotkaniemi : Constamment en mouvement, toujours au bon endroit au bon moment, il semblerait que je vais devoir me répéter à chaque fois qu’il joue. Ce jeune attaquant est capable de tout, et il fait tellement de bien au CH. A.

Le trio Tatar-Danault-Gallagher : Ces gars-là partent à la guerre quand ils sont sur la glace. Toujours porté vers l’attaque, à essayer des trucs impossibles. A quand les premiers buts pour eux? Très vite! B+.

Jonathan Drouin et Joel Armia : De bons soldats qu’on a vus mais sans plus. B.

Paul Byron, Charles Hudon et Matthew Peca : Impliqués mais sans résultats concrets. B.

Mike Reilly : Le défenseur type de la nouvelle Ligue Nationale. Il donnait l’impression d’être partout sur la patinoire. Son appui permanent de l’attaque va faire des étincelles une fois les automatismes pris avec les attaquants. A.

Victor Mete, Noah Juulsen et Xavier Ouellet : Ces trois défenseurs font de excellent travail et méritent leur place dans l’alignement. L’avenir de la défense est là. B+.

Jeff Petry et Jordie Benn : Avec leur lenteur et les erreurs grossières du premier cité, on attend quoi pour les balancer à la benne ces deux-là? D.

Carey Price : Malgré la défaite en prolongation, La forme physique du portier des Habs était bel et bien présente. Auteur de plusieurs arrêts spectaculaires, on ne peut qu’espérer une montée en puissance nécessaire du gardien étoile. B+.

La chimie entre les trios : Claude Julien et ses adjoints sont parvenus à présenter des trios équilibrés et c’est une excellente chose puisque ça a laissé les Maple Leafs sans solution pendant la majorité de la partie. Des imprécisions et des punitions évitables ont nui a ce bel ensemble mais c’est positif pour la suite des choses.

Intérêt et ressenti du match : Alors que sur le papier, les Canadiens de Montréal devaient se faire bouffer tout cru, on a assisté à du beau hockey, un match serré qui a demandé le talent de John Tavares et Auston Matthews pour que les Leafs sen sortent. Un bon match pour construire une base solide pour une équipe en reconstruction.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.