Hockey

Soixante-quatorzième match de la saison régulière : Avec une large victoire, les Canadiens de Montréal reviennent dans le portrait des séries.

Pour évacuer un sujet d’avant-match rapidement, la vengeance de la défaite de la semaine dernière n’avait pas lieu d’être. L’important à quelques matchs de la fin de la saison, c’est de gagner. Et c’est ce qui s’est produit.

Les fefans de Montréal ne vont plus savoir à quel saint se vouer pendant quelques jours. Et ça, croyez-moi sur parole, ça me fait bien plaisir. Ce ne sont que deux victoires de suite et il y a encore du chemin à faire mais le gain d’hier soir, avec un jeu blanc de Carey Price en bonus, ça fait du bien au moral. Voyons comment tout cela s’est concrétisé :

Le trio Tatar-Danault-Gallagher : Si la première ligne n’a pas noirci la feuille de pointage, il ne se sont pas endormis pour autant. Phillip a fait du bon boulot dans les cercles de mise en jeu, Tomas a alimenté le jeu de transition et que dire du gros coeur de Brendan qui a dû se faire justice lui-même face à des arbitres sous tranquillisants. B+.

Le trio Lehkonen-Domi-Shaw : Artturi a été bon dans ses tâches défensives et ne manque pas de coeur à l’ouvrage. Mais on aimerait tellement le voir scorer… Max a fait ce qu’il sait faire de mieux, à savoir ennuyer l’adversaire mais sans verser dans l’indiscipline. Quant à Andrew, il a eu plusieurs belles occasions sans pouvoir les concrétiser. Sa frustration s’est vue en fin de match. Attention mon homme ça pourrait coûter cher en fin de compte… B.

Le trio Drouin-Kotkaniemi-Armia : La ligne de la soirée, sans aucun doute. Un but et une aide pour Jonathan qui démontre encore une fois que quand il le veut il peut faire des miracles. L’entraînement supplémentaire et intense a payé. Sois constant maintenant. Joel marque en avantage numérique (incroyable mais vrai) et glane lui aussi une assistance. Quant à Jesperi, son aide sur le but de Drouin a crevé l’écran. Continue comme ça le kid! A.

Le trio Byron-Thompson-Weal : Le quatrième trio a été surprenant hier soir. Si Ti-Paul n’a pas été aussi explosif que d’habitude, Nate a obtenu une aide et surtout il était de tous les bons coups sur la glace. On peut aussi ajouter qu’il a su éviter les pénalités quand les esprits se sont échauffés. Jordan repart du Centre Bell avec un but et une aide ce qui devrait le pousser à éclore pendant les prochains matchs. B+.

La défense : Le but de Captain Shea et l’aide de Jordie Benn ont fait du bien à l’équipe. Comme dans le match précédent, quand les défenseurs sont capables d’appuyer l’attaque, les résultats sont là. Tout le monde a bien travaillé. A.

Carey Price : Une soirée rondement menée pour lui avec des arrêts importants quand il le fallait, un arrêt spectaculaire et une gestion de match parfaite. Une nouvelle victoire par jeu blanc qui le rapproche d’un autre record de la franchise. A.

La chimie entre les trios : Tant que les gars bossent dur, rien ne devrait clocher. Quelques revirements sans conséquences et deux avantages numériques tués coup sur coup ont fait que les attaquants ont cassé les reins des Islanders de New York. Une bonne journée au bureau en somme. B+.

Intérêt et ressenti du match : Cette seconde victoire, couplée aux mauvaises performances de nos adversaires directs font que le Tricolore est à nouveau admissible aux séries éliminatoires. Mais il faudra pousser jusqu’au bout pour que ce tableau printanier compte du Bleu, du Blanc et du Rouge. J’ai vécu un bon match et et le mot effort existait. Moi, ça me convient et je ne vais pas cesser de soutenir cette équipe, quoi qu’il arrive.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.