Hockey

Soixante-dix-septième match de la saison régulière : Un festin offensif couronne une bonne victoire des Canadiens de Montréal

Une nouvelle fois, c’était une partie que le Tricolore ne devait pas laisser échapper. On peut arguer que ce sera comme ça jusqu’à la fin de la saison mais force est de constater que le boulot a été fait hier soir. Et de belle manière en plus.

A ce moment de la saison, avec la situation tendue que connaît le Canadien, la finesse n’est plus vraiment de mise. Il faut gagner les matchs pour maximiser les chances du club d’accéder aux séries. Gagner demande de marquer des buts et de tenir l’adversaire en respect. C’est ce qui s’est produit. Voyons ensemble comment ça s’est déroulé :

Note importante : A cause de la blessure de Paul Byron, les trios ont joué avec les portes tournantes hier soir. Mais pour des facilités de compréhension on va se baser sur la formation projetée du match.

Le trio Tatar-Danault-Gallagher : Deux buts et une aide pour Tuna qui a livré une grande prestation hier. Décidément il explose à Montréal notre attaquant au meilleur surnom! Un but pour Phillip ce qui le récompense de tous ces efforts constants à chaque game. Une aide pour Brendan qui a poussé son équipe vers le haut comme d’habitude. S.

Le trio Lehkonen-Domi-Shaw : Un but pour Artturi, et vous savez quoi? J’étais vraiment content pour lui! J’espère le voir sortir de sa léthargie le plus tôt possible. Un but pour Max qui assurait une victoire déjà très large et Andrew avec ses deux assistances a très bien bossé hier soir. A.

Le trio Drouin-Kotkaniemi-Armia : Une aide pour Jesperi qui démontre une qualité de lecture du jeu exceptionnelle. Jonathan et Joel ont été plus que transparents. Je commence à m’interroger sur l’avenir de Jonathan Drouin au 1er juillet… B.

Le trio Byron-Thompon-Weal : Paul Byron a voulu prendre ses responsabilités en se battant contre le joueur qu’il avait blessé plus tôt dans la campagne ce qui lui avait valu 3 matchs de suspension. Malheureusement, il s’est fait mettre KO par l’intéressé, ce qui ne nous arrange pas pour le reste du calendrier. Nate a fait de bonnes choses sans se mettre en évidence et l’aide obtenue par Jordan est méritée. B.

La défense : Un but et une aide pour Brett Kulak et une aide chacun pour Shea Weber, Jeff Petry et Victor Mete. Jordie Benn et Christian Folin ont été bons eux aussi. La défense a bien contribué c’est certain. B.

Carey Price : Notre gardien étoile a tenu le fort en encaissant un seul but et en effectuant plusieurs arrêts spectaculaires sans jamais se désunir et ce malgré plusieurs douleurs qu’il a chassé sans problème. Du grand Carey pour aller vers les séries éliminatoires. S.

La chimie entre les trios : Avec l’absence de Ti-Paul, les lignes ont dû bouger et certains joueurs ont dû faire du temps de glace en double. Tout le monde a tenu le choc et l’esprit de corps de cette équipe est excellent. A.

Intérêt et ressenti du match : Les boys ont fait ce qu’il fallait pour gagner. Même si on peut argumenter en disant que les Panthers de la Floride ne sont pas une puissance de la Ligue Nationale, cette victoire reste construite et méritée. Prochain arrêt : Columbus!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.