Hockey

Soixante-quinzième match de la saison régulière : En étrillant les Sabres de Buffalo, Les Canadiens de Montréal continuent leur marche en avant.

Il y a l’évidence de gagner des matchs pour prétendre à une place en séries éliminatoires et il y a la manière pour y parvenir. Avec une marque aussi large, le Tricolore fait ce qu’il doit accomplir pour aller vers au moins une ronde printanière. Et personne ne peut leur enlever cet effort collectif.

Même si le cliché veut qu’une équipe éliminée est supposément facile à battre, ça n’a pas été le cas en début de partie. Puis Artturi Lehkonen marque un but en emmenant quasiment la rondelle dans le filet adverse avec son dos. A partir de ce moment-là, les Habs n’ont jamais semblé perdre le contrôle du match. Voyons comment tout ceci s’est dessiné :

Le trio Tatar-Danault-Gallagher : Deux buts et une aide pour Brendan, un but et une aide pour Tomas et deux aides pour Phillip. Je risque de me répéter tout au long de ce compte-rendu, mais tout le monde a bossé fort sur cette ligne. Gallagher a profité de ce match pour surpasser son sommet de points en carrière. Notre guerrier en chef a fait des étincelles, comme souvent, mais il a joué le rôle d’artificier hier. Bravo Brendan! S.

Le trio Lehkonen-Domi-Shaw : Artturi qui marque le premier but des Canadiens, ça a de quoi surprendre, mais je suis très content pour lui. Un but et deux aides pour Max qui a mis le turbo hier mais il doit encore faire attention au niveau de ses émotions. Ça a failli aller trop loin dans son cas. Quand à Andrew, un but et une aide couronnent un bon match, même s’il n’a pas toujours maîtrisé ses nerfs. Dommage. B.

Le trio Drouin-Kotkaniemi-Armia : C’est assez étonnant, mais cette ligne est la seule à ne pas s’être mise en évidence. Jonathan est retourné dormir, Jesperi continue à surprendre par sa lecture de jeu et Joel a continué à se montrer devant le filet. Sans réussite malheureusement pour lui. C+.

Le trio Byron-Thompson-Weal : Ti-Paul qui marque un but, aidé par Nate et Jordan, c’est intéressant pour la suite des choses. Les trois attaquants ont fait preuve de volontarisme et de responsabilité. Mention spéciale à Nate Thompson qui prend le temps de gérer les tensions sur la glace, ce qui est bien utile à ce stade de la campagne. A.

La défense : Une aide chacun pour Shea Weber, Brett Kulak et Jeff Petry. Christian Folin, malgré sa mauvaise pénalité a permis de sonner la charge quand les Canadiens tiraient de l’arrière. Victor Mete s’améliore encore pendant que le jeu simple de Jordie Benn fait le café. Bon boulot messieurs! A.

Carey Price : J’entends d’ici les faux fans de Montréal geindre après Carey parce qu’il y a 4 rondelles qui l’ont traversé. Mais dans un match aussi ouvert il a maintenu le navire à flot et la confiance qu’il projette en faisant les bons arrêts quand il le faut ont aussi permis la victoire. Que ça vous plaise ou non. Good job Carey! A.

La chimie entre les trios : Toutes les lignes à part la troisième ont parfaitement roulé hier. Continuez comme ça les gars! B+.

Intérêt et ressent du match : Les premières minutes de la partie m’ont un peu inquiété car les Sabres ont pris le gouvernail du match et leurs adversaires semblaient un peu dépassés. Puis Artturi Lehkonen atterrit les pieds dans le fond du filet et la machine s’ouvre. A partir de ce moment-là, le match a été enlevant. Regarder cette joute en famille avec une bière à la main a été un vrai bonheur. Ce soir on doit continuer à voir un engagement complet des boys. C’est aussi simple que ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *