Hockey

Quarante-troisième match de la saison régulière : Une défaite bien triste pour le Canadiens de Montréal.

Cette nouvelle défaite du Tricolore était non seulement triste mais plate à mourir, et c’est ça le plus dommageable. Même si on a pas eu le droit à une dégelée comme la dernière fois, les partisans n’ont pas eu un spectacle divertissant. Dommage.


Est-ce la faute de Carey Price? Non. L’attaque alors? Oui, comme elle produit peu. La défense alors? Oui aussi. Nous allons y revenir… D’ailleurs allons-y, crevons l’abcès.

Le seul point positif, c’est évidemment Carey Price qui a tenu ses gars dans le match même s’il a pris un but par la faute de Jeff Petry en empêchant le déplacement de son gardien.

Pour le reste c’était l’encéphalogramme plat de tous les côtés. Kenny Agostino qui se fait sortir en début de partie, les coups sur les joueurs, c’était un match physique. Vraiment dur, pas pour nous donc.

La conséquence de tout ça, c’est la blessure au visage de Shea Weber qui nous a tous fait peur. Mais notre capitaine sera en capacité de suivre ses coéquipiers à Detroit ce soir. Le Wild du Minnesota avait tout simplement la solution pour étouffer le Canadien. Et les spectateurs se sont endormis. Rien à ajouter. Concision totale. Et de la tristesse. Vivement ce soir pour oublier tout ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.