Hockey

Soixante-cinquième match de la saison régulière : Une bonne victoire au Madison Square Garden pour les Canadiens de Montréal.

La course aux séries. C’est clairement l’objectif numéro un du Tricolore. Avec 17 matchs encore à jouer, c’est quasiment la seule chose qui compte. Et d’après ce que l’on a pu voir hier soir, les joueurs l’ont parfaitement compris.

Viser la victoire à chaque match est une évidence et même si la première période n’était pas convaincante, le but de Gallagher a ouvert la machine. Par la suite, les Rangers de New York ont été dominés par les Habs et la victoire est arrivée. Voyons en détail ce qui s’est produit :

Le trio Tatar-Danault-Gallagher : Un but pour Brendan et une aide pour Tomas. Si cette ligne s’est moins mise en avant que d’habitude, il est évident que l’effort était présent et c’est bien là l’essentiel. B.

Le trio Drouin-Domi-Shaw : Jonathan était du bon côté mental hier soir en étant impliqué dans le jeu. Max était un peu plus en retrait et Andrew a fait du Shaw. On ne peut pas exploser le compteur tous les soirs non plus! B+.

Le trio Byron-Kotkaniemi-Armia : C’est clairement le trio qui a pris les choses à son compte hier soir. Un tour du chapeau (3 buts) pour Joel, et une aide chacun pour Jesperi et Ti-Paul. Le kid accumule les points et l’expérience et ce qu’il démontre est de plus en plus encourageant pour les prochaines années. A.

Le trio Lehkonen-Thompson-Weise : Artturi mon ami, tu m’as fait plaisir hier. Même si tu n’as pas marqué, tu t’es défoncé sur la glace et tu as eu plusieurs occasions de scorer. Continue comme ça et tu finiras par débloquer! Dale a été responsable et Nate a fait des merveilles au cercle de mise en jeu. Good job boys! B.

La défense : Les défenseurs ont globalement bien bossé. Shea Weber a essayé de bonnes choses pendant que tous les autres défenseurs en dehors de Jeff Petry ont noirci la feuille de pointage. Si quelques erreurs subsistent on a toujours un esprit de corps qui se renforce. B.

Carey Price : Soyons clairs, notre gardien a volé le match. Face aux poussées des Rangers il a répondu présent. Deux buts sur des changements de trajectoires (dont un mauvais rebond), il n’y a pas de quoi avoir honte. Dans le duel de gardiens, Carey a surclassé Henrik. S.

La chimie entre les trios : Les lignes ont tenu le fort. Chacun a mis l’épaule à la roue et c’est ce comportement qui mènera aux séries éliminatoires. A.

Intérêt et ressenti du match : Après les 20 premières minutes, je n’en menais pas large. Les Rangers semblaient tenir le match et leur gardien étant difficile à battre, je ne voyais pas une issue victorieuse évidente. Puis vint Brendan Gallagher. Le guerrier qui ne se résigne jamais. Et les trois buts de Joel Armia pour voler une victoire salutaire pour le mois qui vient. La saison est excitante, le match était intéressant à suivre. Ce soir les Penguins de Pittsburgh de Sidney Crosby s’amènent. Et eux aussi doivent être battus!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.