Hockey

Quarante-neuvième match de la saison régulière : Les Canadiens de Montréal surprennent avec une victoire construite.

Dans ce second segment de 2 match en deux soirs cette semaine, c’était clairement cet affrontement que n’était pas en faveur du Tricolore. Les Blue Jackets de Columbus avaient tout pour gagner sur le papier. Mais heureusement pour nous, les surprises existent encore.

Les adversaires du jour étaient clairement plus forts que nos Glorieux, à tous les points de vue. Mais l’acharnement et le travail ont fini par payer. En ne laissant pas un pouce de glace, les hommes de Claude Julien ont empoché une victoire méritée mais surtout obtenue avec le coeur. Voyons comment tout ceci s’est produit :

Note habituelle sur les changements de trios en cours de partie.

Le trio Drouin-Danault-Gallagher : Une aide chacun pour Phillip et Brendan qui ont tenu leur rang habituel. Des joueurs responsables et des piliers de l’organisation sans aucun doute. Jonathan, mon bon ami, il va falloir faire mieux que de compter sur tes mains magiques pour 1 match sur 5. B-.

Le trio Lehkonen-Domi-Tatar : Bon. Arturri fidèle à lui-même. En dehors d’une petite occasion rien à signaler pour lui. Deux assistances pour Max qui continue a faire son trou dans l’équipe de belle manière et enfin Tomas qui marque deux buts (dont le premier pas mal chanceux) ce qui permet de lancer le match dans le panier du Canadien. Bravo Tomas! A.

Le trio Peca-Kotkaniemi-Armia : Matthew n’a pas fait de miracle pour remplacer Paul Byron qui est suspendu pour 3 matchs. Malgré tout, il a offert un match honorable pour cette promotion un peu tombée du ciel. KK a bien fait aujourd’hui et ne peut pas marquer les esprits à chaque match. Joel quant à lui a scellé le sort du match en marquant deux fois dans un filet désert. Et oui ça compte. B+.

Le trio Agostino-Chaput-Deslauriers : Le trio d’assurance des Habs a fait du bon boulot mais en dehors d’une assistance pour Michael, on a pas vu grand chose de leur part. C+.

La défense : Deux aides pour Captain Shea, une pour Jeff Petry. Voilà des points plutôt bien répartis pour les cadres de la brigade défensive. Les plus jeunes ont plutôt bien travaillé car même Mike Reilly ne m’a pas paru patiner comme une poule sans tête. Une bonne prestation d’ensemble au final. B.

Carey Price : Auteur d’une prestation solide avec un seul but encaissé après un arrêt respectable, notre gardien étoile a fait tout ce qu’il fallait pour garder son équipe à flot et c’est clairement mission accomplie dans son cas. Carey a retrouvé ses moyens depuis un certain temps et non seulement les résultats sont là mais ses coéquipiers ont aussi gagné en confiance quand il officie devant son filet. A.

La chimie entre les trios : Peu de choses à relever pour cette partie. Dans ce match rapide les transitions étaient de bonne qualité ce qui a permis une victoire maîtrisée. B.

Intérêt et ressenti du match : Ce n’était pas un match spectaculaire et ce n’est pas ce qu’on pouvait espérer de toute façon. Gagner à Columbus n’est jamais facile alors le Canadien n’a rien lâché. Répondre avec force après le seul but concédé dans la rencontre était ce qu’il y avait de meilleur à tenter et ces points inespérés au classement seront bien utiles dans quelques mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.