Hockey

Soixantième match de la saison régulière : Une victoire importante pour les Canadiens de Montréal qui fait du bien.

Dans mon analyse précédente, j’avais clairement énoncé qu’il fallait gagner ce match. C’était d’autant plus nécessaire que les équipes qui entourent le Tricolore au classement se sont rapprochées et que la course aux séries éliminatoires est plus incertaine que jamais. En défaisant les Blue Jackets de Columbus, les Habs peuvent à nouveau rêver d’un possible bal printanier.

On ne va pas se mentir, ce n’était pas le plus beau match de la saison. Après un départ assez ouvert et rapide, avec des occasions de marquer de part et d’autre, le match s’est considérablement ralenti et fermé, les occasions se sont raréfiées et il a fallu aller bouger nos adversaires pour gagner. Voyons comment ça s’est passé :

Le trio Drouin-Domi-Shaw : Un but pour Max qui semblait soulagé de faire trembler les cordages. Son émotivité a également permis à ses coéquipiers de rester dans le match. Jonathan est retombé dans ses anciens travers et ne m’a pas paru impliqué hier soir. Andrew a eu plusieurs occasions de se faire valoir et il voulait aussi en découdre. B+.

Le trio Tatar-Thompson-Gallagher : Du fait de l’absence due Phillip Danault, retenu auprès de son épouse qui est sur le point d’accoucher, les trios ont été chamboulés pour la bonne cause. Tomas marque un but salvateur, Nate me donne enfin des raisons de l’apprécier avec d’excellentes mises au jeu et Brendan a fait du bon Gallagher. Une bonne soirée pour eux en somme. B+.

Le trio Byron-Kotkaniemi-Armia : Le grosse ligne d’attaque du match! Ti-Paul qui marque pour son retour de blessure (j’adore tout ce que apporte Paul Byron à l’équipe), deux assistances pour Jesperi qui semble se révéler à chaque passage au Centre Bell et Joel qui s’affirme de jour en jour, le nez dans le trafic. Bravo messieurs tout simplement. A.

Le trio Lehkonen-Peca-Hudon : Artturi aurait bien besoin de se faire parler par le staff de Claude Julien. Sa frustration de ne pas marquer inonde la glace à chaque présence. Quand à Charles et Matthew, il ne m’ont pas vraiment donné de quoi me réjouir de leur talent. C+.

La défense : Je sais que je suis attendu pour ce paragraphe et avec raison. Une aide pour Mike Reilly et Shea Weber qui ont tenu le fort avec beaucoup d’effort. Victor Mete et Jeff Petry ont bien fait eux aussi. Jeff m’a d’ailleurs impressionné avec sa frappe de rondelle au vol. Tel père, tel fils! Brett Kulak a bien travaillé mais sans éclat. Mais ce que vous attendez, c’est mon impression sur Jordie Benn. Hier soir, il m’a fait mentir. Il n’a pas été le défenseur de base que l’on connaît. Sa patience sur un jeu a tout changé pour ce match. Il a pris tout son temps pour garder la rondelle et la passer à Tomas Tatar qui a marqué un but qui venait de nulle part! Le défenseur adverse doit encore se demander comment un but a pu être marqué dans ces conditions! Jordie Benn a été brillant hier et je lui tire mon chapeau. Bravo Jordie! Chapeau bas. B+ sans Jordie, mais S avec lui.

Carey Price : Notre gardien étoile a livré une bonne prestation hier. Malgré deux buts encaissés, il n’a jamais perdu son calme et la victoire vient aussi de là. De bons arrêts quand il le faut et une relance constante ont fait qu’il a pris en main ce match avec ses coéquipiers. A.

La chimie entre les trios : De bonnes lignes malgré le mélange des joueurs. Le Canadien montre une fois de plus que quand il joue de la bonne façon, Claude Julien a plusieurs options devant lui. B.

Intérêt et ressenti du match : Si je me suis quasiment endormi pendant la deuxième période, le reste du match était intéressant. Cette victoire doit néanmoins en appeler d’autres si on veut voir les séries. Et cette équipe peut y parvenir. Paul, merci d’être de retour, je suis certain que tu inspireras tes compagnons sur la glace et en dehors.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *