Opinions

La politique inhumaine de Trump en matière d’immigration me donne envie de vomir.

Quand j’ai appris ce que Donald Trump soutient ces derniers jours, ça m’a soulevé le coeur. Séparer les enfants migrants de leurs parents alors qu’ils tentent de venir aux Etats-Unis pour y trouver une vie meilleure, il y a de quoi être scandalisé. Et quand on apprend que ces mêmes enfants sont enfermés dans des cages, là c’est la goutte de trop qui fait déborder la vase. Depuis mon arrivée au Canada, je fais bien attention à ne pas m’exprimer trop vertement quand des enjeux politiques se nouent, quelque soit l’endroit du monde ou ça se produit. C’est principalement pour ma paix d’esprit que j’agis de la sorte et surtout parce que mes opinions ne regardent que moi.

Mais en tant que personne immigrée au Québec, ce sujet me touche profondément. Voir un tel manque d’humanité me révulse. Et même si cela se fait depuis des mois ou même s’est déjà produit sous d’autres présidents des USA, je me concentre sur le présent car cela traduit quelque chose que je ne souhaite pas voir arriver pour les décennies à venir. Ce phénomène de fermeture aux autres qui galope à travers le monde et qui ne me correspond absolument pas.

Alors peut-être que certains d’entre vous me prendront pour un humaniste naïf, mais je vis tous les jours avec mon ouverture d’esprit perchée sur mon épaule et je sais que le discours de Trump est non seulement fallacieux sur plusieurs aspects, basé sur une vision à court-terme incroyable, mais surtout qu’elle est fantasmée pour plaire à un électorat tout simplement  borné. Les Etats-Unis sont gouvernées par un homme pétri de vérités alternatives, qui conteste des faits établis comme les chiffres officiels de la criminalité en Allemagne pour appuyer son offensive contre Angela Merkel, qui modèle les informations qu’il débite à coups de tweets vengeurs sur son compte personnel et qui soutient malgré la réalité de son action mentionnée plus haut qu’il a un coeur? De qui se moque-t-on? Qui est encore capable de donner du crédit intellectuel à ce mégaphone géant qui ne fait qu’éructer sans discontinuer? Donald Trump a été élu et on est bien obligés de faire avec. Et le pire, c’est qu’il peut faire des choses encore plus abjectes dans les prochaines années…

Quand je vois le monde prendre feu à différents endroits pour la seule raison que certaines personnes ont peur de l’humain qui vient d’ailleurs, et que de plus en plus d’hommes et de femmes alimentent cette trouille de l’autre, je mesure la chance que j’ai de vivre dans un pays où l’on célèbre nos différences. Et surtout que l’on s’en nourrit pour donner le meilleur de chacun à son voisin, son quartier ou sa ville. Plus que jamais je suis heureux et fier de vivre à Montréal, Québec, Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *