Débriefings,  F1

Grand Prix de Bahreïn 2021 : On a cru au changement!

Cette nouvelle saison est prometteuse malgré le fait que le décalage d’un an de la réglementation puisse être un peu dommageable pour les fans. Mais on y a peut-être gagné au change si Red Bull est capable de concurrencer Mercedes. Lewis Hamilton a gagné aujourd’hui, avec grande classe et maîtrise. Mais à quel prix !

Haas ou la honte du paddock : Mazepin qui se fout en l’air tout seul, Schumacher nulle part. La voiture est sans doute terrible et difficile à piloter mais ce n’est vraiment pas beau à voir.

Williams et Alfa Romeo tiennent leur rang et eux ont des espoirs : Russell qui fait le boulot, Raïkonnen qui fait de la résistance et Giovinazzi qui se retrouve acteur involontaire de la lutte pour la victoire. Ça c’était beau à voir.

Alpine et Aston Martin, les déceptions du jour : Alonso qui abandonne pour une casse mécanique (problèmes de freins) Ocon et les Aston Martin qui sombrent. Le petit point de Stroll ne pansera pas les plaies et nul doute que Vettel se fera reprocher de vivre avec ses anciens démons peints en rouge… Quel dommage !

Alpha Tauri, Ferrari et McLaren, voilà le midfield ! : Ces trois équipes se sont très bien battues et elles ont continué sur leur lancée de 2020 en dehors de Ferrari qui surprend sur cette course ! Leclerc et Sainz ont tenu des rangs qu’on ne pensait pas voir à cette heuteur (6e et 8e respectivement). Lando Norris 4e reprend son ouvrage avec confiance alors que son coéquipier, 7e, apprend vite le fonctionnement de sa nouvelle monoplace. Le moteur Mercedes leur réussit. Chez Alpha Tauri, Pierre Gasly a complètement sombré après un accrochage alors que son rookie d’équipier, Yuki Tsunoda ramène deux points pour sa première course. Chapeau !

Mercedes et Red Bull, la bataille est engagée ! : Lewis Hamilton a prouvé une fois de plus quel grand pilote il est, qu’on apprécie le personnage ou non. Au prix d’une maitrise parfaite en fin de course, il gagne, alors que la Red Bull de Max Verstappen devait l’avaler tout rond. Le jeune pilote (mais expérimenté) manque encore de finesse en course pour en faire de même mais ça promet pour la suite de la saison. Valtteri Bottas est 3e de la course, mais soyons honnêtes, il s’est fait fusiller sa course par les stratèges de Mercedes. Quant à Sergio Perez, pour un type qui devait partir des stands et donc pire que dernier, il finit à une magnifique 5e place et le pari de sa nouvelle équipe semble déjà être gagné. Rien de moins.

Si la prochaine course est dans 3 semaines, on peut raisonnablement espérer que cette course donne une vision salvatrice de la F1 en 2021. De vraies batailles et de l’enjeu. A l’avant on espère que Red Bull va tenir la distance face à Mercedes. J’ai déjà hâte de voir ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.