Débriefings,  F1

Grand Prix d’Émilie-Romagne 2021 : Ça c’est une saison qu’on va aimer.

Un seul point sépare les deux pilotes en tête du championnat. Et surtout, des incertitudes demeurent. Qui de Mercedes ou de Red Bull va mieux se débrouiller après 23 courses? Et surtout, des GP incertains comme aujourd’hui à Imola, on en mangerait!

Hamilton et Verstappen, le duel annoncé : Si le néerlandais a géré sa course d’une main de maître, notamment avec une communication constante avec son équipe, rien n’est acquis en F1. Si Max a fait preuve d’autorité au départ pour prendre la tête, il a fallu tenir malgré les conditions pour gagner. Quant à Lewis, malgré tout ce qui lui est tombé sur la tête, une erreur rare mais effective, cette seconde place, gagnée par la force, c’est du respect total en bout de ligne. Pour un GP de plus de deux heures, (drapeau rouge, soit une interruption totale de la course), c’était un beau spectacle!

Lando Norris, le grand gagnant du jour! : Ce podium mon petit, il est totalement mérité. Tu avais déjà fait de belles choses en qualifications malgré les erreurs (track limits). Mais là tu éclate encore avec ton talent et ton caractère. Bravo! Daniel qui finit 6e, c’est un excellent résultat d’équipe aussi. Mention spéciale pour lui qui laisse passer son équipier pour un meilleur rythme de course, et ça a payé. Chez McLaren, l’ambiance est toujours aussi bonne et ça fait plaisir.

Ferrari qui fait un excellent tir groupé : 4e place pour Charles Leclerc et 5e place pour Carlos Sainz, c’est un très bon retour pour le Cheval Cabré, qui était chez lui. Notons que le pilote espagnol est le « rookie » qui semble le mieux s’en tirer pour le moment. Maranello doit respirer aujourd’hui. Bravo les Rouges!

Quand 3 pilotes sauvent la mise de leur équipe : Lance Stroll, Pierre Gasly, Kimi Räikönnen et Esteban Ocon qui ramène les « petits points » pour Aston Martin, AlphaTauri, Alfa Romeo et Alpine, ça donne une petite idée de la hiérarchie. Et c’est pas brillant pour les Verts et les Bleus. Vraiment pas. Mais bon, la saison est longue…

L’incident Bottas-Russell ou Russell-Bottas : Pour moi, c’est un incident de course. Pas de torts plus haut pour le jeune Anglais ou le pilote finlandais. Par contre, ça pose les bases pour les baquets de Mercedes een 2022. Le casse-tête commence d’autant qu’Hamilton ne donne pas du tout l’impression d’être sur la pente descendante. Bien au contraire.

Dans deux semaines, on se rend au Portugal pour un GP que j’ai hâte de voir. Un bon tracé, avec de beaux dénivelés et surtout rien d’acquis malgré sa modernité. Et au moins, Max et Lewis ont commencé leur bataille. La seule chose que je crains? La fiabilité du moteur Honda au fil des épreuves. Mais pour le reste, allez-y messieurs!

EDIT : Lance Stroll a été pénalisé de 5 secondes donc Pierre Gasly remonte 7e, Stroll 8e, Ocon 9e et Alonso ramasse le point de la 10e place. C’est toujours pas glorieux, mais les points sont présents au moins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.