Hockey

Trente-neuvième match de la saison régulière : Après une défaite crève-coeur, les Canadiens de Montréal n’ont pas démérité pour autant.

Quand votre équipe joue contre la première équipe de la Ligue Nationale à plusieurs chapitres, vous savez que la partie s’annonce difficile. Mais le Tricolore s’est battu jusqu’au bout de leurs forces. Il a fallu un sixième but au Lightning de Tampa Bay pour emporter ce match accroché à 62 secondes de la fin.

S’il est évident qu’après chaque défaite, des enseignements sont à tirer pour les joueurs, personne n’a à rougir de la performance donnée hier soir par les hommes de Claude Julien. Chaque but de Tampa a été répondu pendant quasiment 59 minutes. Face à une attaque irrésistible, les boys ont montré les dents, sont partis à la guerre. Mais ils ont perdu quand même. Voyons comment ça s’est passé :

Le trio Byron-Domi-Drouin : Ti-Paul a servi de bougie d’allumage à plusieurs occasions et Max Domi était mobile. Jonathan a eu des fulgurances, mais ses défauts sont toujours là. C+.

Le trio Tatar-Danault-Gallagher : 3 aides pour Phillip, 2 pour Tomas et 1 pour Brendan. Pas de buts pour eux mais une contribution sans équivoque dans leur cas. Une bonne soirée pour cette ligne, sans aucun doute. B+.

Le trio Lehkonen-Kotkaniemi-Shaw : Deux buts pour Andrew qui continue a bien paraître et à oublier son passé de joueur teigneux. Une aide chacun pour Artturi et Jesperi, le premier me donnant toujours l’impression d’avoir une retenue dans ses gestes et le second qui continue à apprendre sans se formaliser de ses erreurs. Et dans son cas c’est une bonne chose. Continue à prendre du plaisir kid! A.

Le trio Agostino-Chaput-Peca : Un but pour Kenny et je pourrais m’arrêter là mais ce serait un peu trop simple. Michael qui laisse passer les rondelles entre ses patins et Matthew qui était aussi transparent qu’un vitrier sur son ouvrage. Quelques étincelles mais sans plus. B-.

La défense : Bon, je vais commencer par vous parler de mon ami Jordie Benn. Je passe mon temps à le conspuer (avec raison) mais comme il a été bon hier avec son second but de la saison et une aide, je suis content dans son cas. C’est si rare… Brett Kulak a marqué lui aussi et c’est une bonne chose. Captain Shea obtient aussi une assistance pour compléter le tableau inachevé du Canadien.

Antti Niemi : Notre gardien auxiliaire a fait de son mieux, ça c’est sûr. Ce qui est flagrant aussi, c’est qu’il n’était pas en mesure de gérer la pression d’un match à haut pointage. Quand les deux cerbères de la partie sentent le caoutchouc chauffé à blanc, les arrêts en fin de partie sont cruciaux. Il n’a pas réussi à tenir mais on ne peut pas l’accabler non plus. C+.

La chimie entre les trios : En dehors du quatrième trio, qui n’a pas été réellement à la fête, les attaquants se sont donné à fond. Merci à eux. B.

Intérêt et ressenti du match : J’ai cru à cette victoire possible qui relevait clairement du miracle. Si les forces étaient plus ou mois égales pendant 50 minutes, les 10 dernières montraient une équipe exténuée et c’est ce qui a mené à la défaite. J’avais mal au coeur pour ces gars qui se sont acharnés pour repartir avec le point de la prolongation. Mais ça démontre une chose essentielle pour eux. L’envie de gagner. C’est tout bête mais c’est ça qui va ravir le coeur des partisans au fil de la saison. Donc bravo les boys et rendez-vous à Dallas!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.