Hockey

Quinzième match de la saison régulière : Les Canadiens de Montréal se sont effondrés et nos espoirs ont coulé avec.

Encore une fois, la partie s’est jouée en deux temps. Sauf que cette fois ce sont les Rangers de New York qui ont emporté la mise. Si on peut toujours tirer des conclusions positives à chaque match pour se rassurer, la joute d’hier amène pas mal de remises en question pour la suite de la saison.

Mener 3-1 au Madison Square Garden était une chance inespérée pour le Tricolore. Les Rangers sont une puissance de la Ligue Nationale et personne ne pensait les ébranler  facilement. Pendant la première moitié du match on pouvait croire à une victoire. Puis tout s’est déréglé. Pour finir par une défaite cuisante. Voyons comme tout ceci s’est dessiné :

Le trio Tatar-Danault-Gallagher : Deux buts pour Tomas, une aide pour Phillip et deux pour Brendan. Les bougies d’allumage se trouvaient là. A.

Le trio Hudon-Domi-Drouin : Charles s’est montré offensif, Max marque encore une fois et Jonathan est redevenu brouillon et peu inspiré. C+.

Le trio Lehkonen-Kotkaniemi-Armia : Artturi et Jesperi ont fait de beaux jeux. Joel aussi mais il est aussi blessé au bas du corps. Qui va le remplacer? Tomas Tatar a fait des heures supplémentaires hier mais la situation devrait être clarifiée aujourd’hui. Mais pas de miracles pour la ligne finlandaise. C.

Le trio Deslauriers-Peca-Shaw : Nicolas a essayé de faire plus, mais sa vitesse proche du néant l’handicape sérieusement. Matthew devrait filer au Rocket de Laval tandis qu’Andrew est resté calme pendant le bordel de la deuxième période, ce qui est un petit miracle. C.

La défense : Malgré une aide pour Jordie Benn et deux pour Jeff Petry, nos deux vétérans ont passé leur temps à donner la rondelle aux adversaires. Les jeunes de leur côté ont essayé de brasser la cage mais ils ont subi la pression des Rangers. Mike Reilly est aussi coupable de revirements dangereux. C-.

Carey Price : J’ai beau apprécier ce joueur, il n’a pas été à la hauteur hier soir, surtout en fin de match. Même si une partie ne se gagne pas avec des jambières et un bouclier, il reste que les deux derniers buts ne l’ont pas fait bien paraître. Malgré tout, je refuse de rejoindre les rangs des haters de Price. C’est à l’équipe de se regarder dans le miroir. Pas seulement notre gardien étoile. C.

La chimie entre les trios : En dehors de la première ligne, rien n’a fonctionné hier. Il va falloir mélanger les cartes d’ici demain face aux Sabres. C.

Interêt et ressenti du match : Pendant 30 minutes, l’affrontement était à la portée des Habs. Puis les Rangers ont commencé a faire des mauvais gestes qui ont notamment mené à la pénalité majeure qui aurait pu permettre au Canadien de clouer leurs opposants sur la glace. Au lieu de ça, non seulement rien n’a été marqué pendant ces précieuses minutes, mais les boys sont aussi tombés dans le piège de l’indiscipline. Résultat de tout ce bazar, les Rangers sont remontés puis ont gagné le combat en se comportant comme des gamins. Et la Sainte-Flanelle n’a pas été à la hauteur. Triste et rageant quand on sait de quoi ils sont capables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.