Archives,  Opinions

Parce que je n’oublie pas la France…

On arrive quasiment à deux mois de présence au Canada et je vous rassure, tout va bien. Les choses avancent dans le bon sens et c’est bien là l’essentiel. 

Mais pour autant, je n’oublie pas la France. Je suis parti pour plusieurs raisons, toutes personnelles et je garde d’un oeil intéressé ce qui se passe dans mon pays d’origine. Et ce que j’y vois est assez triste en réalité. 

Le sujet phare de ces dernières semaines, c’est évidemment le projet de loi appelé “Loi El-Khomri” mais décidé par d’autres. Ce qui m’inquiète pour tous ceux que j’ai laissé derrière moi, c’est qu’à aucun moment les forces en présence dialoguent entre elles. C’est la cour de récréation ! Comment voulez-vous que ça avance cette histoire avec des comportements pareils ? 

Si mon départ revêt plusieurs axes de décision, c’est aussi parce que travailler en France relevait du parcours du combattant. Mais franchement, je ne sais pas comment ça va finir et malheureusement, bien égoïstement, j’espère ne pas avoir à vivre les conséquences d’un tel manque de sérieux et d’humanité de part et d’autre des camps qui s’affrontent.

Amis français, accrochez-vous. Personnellement, j’ai préféré me barrer avant que ça devienne irrespirable et pour le moment, l’avenir me donne raison.

Matthieu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.