Découvertes,  Ressentis

J’ai une incroyable expérience dans la région d’Oka à vous raconter.

Véronique est dans ce qu’on appelle une période chanceuse. 20 jours après avoir vécu deux matchs de la Coupe Rogers, nous avons eu l’occasion de vivre une soirée inoubliable au Verger Jude-Pomme. C’est ce que je vais vous raconter aujourd’hui.

D’abord, posons le contexte. Nous faisons nos courses à l’épicerie Metro et nous avons adhéré à leur programme fidélité. Il y a quelques temps, un concours automatique a eu lieu. Pour promouvoir les produits locaux, l’enseigne incitait ses consommateurs à acheter un produit fait au Québec. Cet acte d’achat vous inscrivait au concours à travers Metro&moi. Et il se trouve que Véronique à eu la main heureuse puisqu’elle a fait partie des 50 gagnants qui donnait accès à une soirée exclusive dans un endroit tenu secret.

Après avoir rempli plusieurs formulaires pour la gagnante et moi et avoir reçu par livraison un panier garni rempli de produits d’ici il y a deux semaines, nous nous sommes rendus dans le stationnement du Metro de Côte-vertu samedi dernier. Là, un car de voyage nous attendait avec un tapis rouge déroulé pour souligner notre traitement VIP. A 16h, accompagnés d’une vingtaine de personnes, nous sommes partis vers notre destination inconnue. Notre hôtesse Jeanne s’est bien gardée de nous dévoiler le pot aux roses trop tôt et c’est une fois sorti de l’autoroute que nous avons su où nous nous rendions : le Verger Jude-Pomme dans la région d’Oka.

Comme le trafic a été gentil avec nous, nous sommes arrivés tôt sur place et nous avons pu profiter d’un cocktail à notre arrivée. Nous avions la possibilité de boire un verre de cidre brut mais peu alcoolisé. Un cocktail plus costaud à suivi (et je dois reconnaître que ce mélange champêtre m’a incité à la prudence vu sa teneur en vodka assez élevée). Nous avons profité de ce temps de calme pour discuter de choses et d’autres. Même si Véronique s’est vite aperçue que nous étions un des rares couples de trentenaires de l’assistance.

A 18h, nous avons été conviés au souper champêtre proprement dit. Installés à la table 7 (encore la chance), nous avons écouté quelques discours avant de commencer notre périple culinaire préparé par le chef Jonathan Garnier, considéré comme l’un des meilleurs chefs québécois. Sa prestigieuse école la Guilde Culinaire nous a servi pas moins de 5 mets, tous faits avec des produits de la Belle Province. Tous les plats étaient excellents et le service aux tables impeccable. Les recettes que nous avons pu dégustées sont toutes disponibles sur Metro.ca, par exemple les succulentes croquettes de canard ou encore les Wellington de porc du Québec.

Tout s’est passé dans une excellente ambiance, trois comédiens étaient présents pour égayer la soirée :

  • Le Goûteur, fanatique de bouffe et de produits frais,
  • Le Savant Fou, qui m’a donné envie de revoir la trilogie Retour vers le Futur,
  • Le Faux Client Metro, qui brandissait constamment sa circulaire (le catalogue des promotions de la semaine).

L’intégralité de l’événement était mis en musique par le trio jazz Lady Rouge et leur performance était excellente également.

Ce qui m’a le plus ravi, en dehors de la joie pour mes papilles gustatives, c’est la qualité de l’organisation de l’événement. Tout se déroulait sans accroc et on sent que tout le monde était vraiment à son affaire. Si tout à commencé à 15h30 pour nous, je n’ai pas vu les heures passer jusqu’à notre retour à la maison vers minuit. Metro avait affrété 3 cars qui partaient de trois points différents (Saint-Constant, Sainte-Rose et Côte-Vertu) et chacun est reparti du verger le coeur rempli de chansons, de sourires et l’estomac heureux. En plus de recevoir une couverture pendant le souper, nous avons également reçu un livre de recettes Le Porc du Québec : plus de 100 recettes : 100% porc ainsi qu’un pain aux grains entiers.

Le décor était magnifique, le dressage de la table impressionnant et le cadre vraiment enveloppant. J’ai passé un excellent moment et Véronique aussi. Et ça m’a fait du bien de m’éloigner de Montréal même si j’adore cette ville et que je m’y sens chez moi.

4 commentaires

  • Lily

    Quelle chance ! Une telle opportunité fait plaisir à lire… J’espère que ces superbes moments ont été immortalisés par une série de photos que j’attends avec impatience…
    Je vous embrasse fort tous les deux et au plaisir de se revoir, un jour prochain, peut-être… C’est mon souhait
    le plus cher.

    • Matthieu Meignan

      Coucou Lilou! Oui c’était une belle chance, et oui, nous avons pris des photos également. Que je vais égrener sur mes comptes bientôt. Les organisateurs ont aussi pris des photos et des vidéos, je te tiens informée quand elles sortiront. Et je te promets que nous viendrons te voir. On commence à réfléchir à la meilleure façon et au meilleur moment de voyager vers l’Europe. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *