Hockey

Ce soir le Hockey reprend!

Après plusieurs mois d’arrêt compréhensibles et normaux, les Canadiens de Montréal reprennent leurs activités dans un contexte très particulier. S’il est évident que la pandémie en cours à travers le monde pose la question de la bonne conduite des événements sportifs (et de leur intérêt réel), force est de reconnaître que, même en plein été, revoir du hockey, ça fait du bien au moral!

Les Habs, après un match de préparation ce soir, vont devoir, s’ils veulent accéder véritablement aux séries éliminatoires, battre les Penguins de Pittsburgh dans une série de matchs importants. Il faudra 3 victoires sur 5 matchs pour remporter cet affrontement qualificatif et espérer continuer la route vers la Coupe Stanley. Et vu la brigade offensive qui nous fait face, les chances sont minces, il faut en être conscient.

Bien sûr, tout condamne le Canadien sur le papier. Avant l’arrêt de la saison, Montréal avait moins de 2% de chances d’accéder aux séries éliminatoires (je vous en avais expliqué le principe l’an dernier ici) alors que leurs adversaires avaient 80% de chances de connaître le tournoi printanier. Les statistiques sont contre nous, clairement. Mais l’incertitude du sport faisant une partie de sa beauté, je ne peux qu’espérer une bonne issue pour les joueurs qui seront sur la glace, tout en leur souhaitant qu’ils restent en santé, car c’est un risque de jouer actuellement.

Sachant également que plusieurs équipes sont déjà qualifiées pour les séries éliminatoires (du fait de leur classement en fin de saison régulière tronquée) tout ceci va nous mener loin pour qu’un champion de la Coupe Stanley soit désigné. La COVID-19 a chamboulé bien des choses et d’autres accidents de parcours vont certainement arriver. En attendant, je serais devant mon écran ce soir pour voir mon équipe se battre pour cette occasion unique et inespérée de remporter les grands honneurs.

Les deux villes bulles (Toronto et Edmonton) verront toute l’action se dérouler car le Canada s’en sort mieux que son voisin du Sud par rapport à la pandémie. C’est un constat qui me fait sourire quand on sait que Gary Bettman est pour un développement de sa ligue aux USA et qu’il a dû se tourner vers le Canada pour sauver sa saison et ses revenus. Même si les affrontements se feront sans spectateurs, des écrans ont été ajoutés, des caméras en plus également et une gestion du son particulière (avec la banque de sons de EA Sports, producteur de la série des NHL) offriront une expérience unique à partir de ce soir.

S’il est difficile de se dire que la saison reprend en été et que c’est inusité, voir les choses revenir se révéleront intéressantes de toute façon. Et le plus important c’est : GO HABS GO!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *