Archives,  Expatriation,  Ressentis

Calculer pour ne pas se planter.

Hier, il a fallu se rendre à l’épicerie (un supermarché en Europe) pour pouvoir s’alimenter la semaine prochaine. Ce qui est surprenant en dehors du fait que peu de choses me sont connues pour l’instant, il faut garder en tête que les prix affichés sont hors taxes et qu’une gymnastique mentale s’impose. Véronique fait preuve de beaucoup de patience pour m’apprendre tous ces mécanismes et je ne suis pas perdu. Après cette jolie péripétie sous la neige, la game de hockey et un bon repas maison a récompensé nos efforts. 

Peut-être qu’on parlera de hockey la prochaine fois, qui sait ?

Matthieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *