Archives,  Ressentis

9/11, 15 years later…

Chaque être humain sait ce qu’il faisait ce jour-là. C’est à partir de ce constat que l’on sait qu’un élément devient historique ou non. Ne jamais oublier ceux qui ont perdu la vie pour une folie incroyable. Et se souvenir que le monde a basculé dans la peur de l’autre ce jour-là. Tous les attentats liés à l’EI aujourd’hui viennent de cette folie meurtrière. 

Le 11 septembre 2001, j’étais lycéen depuis quelques jours seulement. Au fil de la journée je suis passé du rire aux larmes. Du sentiment que c’était une mauvaise blague à l’horreur. Voir les tours s’effondrer est un choc que je n’oublierai jamais. 

Aujourd’hui, je vis en Amérique du Nord pour une nouvelle vie et aucun attentat, aucune menace terroriste ne m’empêchera d’avancer. La prudence et l’ouverture sur le monde est évidemment de mise, mais je ne resterais jamais cloitré chez moi. Parce que si je cède et que l’humanité cède elle aussi à la peur de l’autre, c’est la barbarie qui aura gagné. Et ça je m’y refuse. 

Matthieu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.